Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
Sujet majeur pour la société française, mère des batailles de la fin du quinquennat du président de la République, qui a déjà infléchi le sens de la réforme : que peut faire le citoyen à ce stade
Et hop, voici mon feedback :
Ci-dessous, j'expose mes motivations auprès des organisateurs :


Je signale mon opinion : je trouve ce sujet...




Infos diverses
Lieu : Dans les studios de Webcastory
L'article
Réagir ?
Intervenants (2)
AUDIENCE
Web-TV,
mode d’emploi
 
 
Et si je sponsorisais ce sujet ?
Sujet proposé par Caroline Mecary
Organisation par Caroline Mecary
Format : Talkshow
Traitement : Débat d'idées
 
Intervenants :
Sujet majeur pour la société française, mère des batailles de la fin du quinquennat du président de la République, qui a déjà infléchi le sens de la réforme : que peut faire le citoyen à ce stade
Expertises concernées : 
Sujet par :
Loading...
Partager le lien :
Sujets potentiellement connexes :
Commentaire de Frédéric BASCUNANA : Merci @ Caroline d'avoir bien voulu créer / proposer ce sujet qui mérite que nous tirions complet avantage sur le web de la possibilité de prendre tout notre temps, avec chaque représentant de parti politique, pour aller le plus en profondeur possible, sans langue de bois, dans le sujet des retraites.Il va falloir faire preuve de pédagogie, et ne plus laisser la moindre zone d'ombre de sorte que cette page fasse partie des référence utiles à saisir l'essence de la proposition de chaque parti. Commentaire de Stanislas Jourdan : Article édifiant : La génération D. et les retraites (ou pourquoi ils s'en fichent)http://www.slate.fr/story/21857/la-generation-debrouille-jeunes-et-les-retraites Commentaire de Grégoire FAUROBERT : trouve ce sujet : Excellent !Il faut faire intervenir Bernard Friot!! Commentaire de David PETIT : +1 pour B. Friot !! Commentaire de Gillou38 : Attention, Friot base sa solution sur une hypothèse qui n'est plus vraie et qui ne le sera plus dans les prochaines années : La croissance ! Commentaire de David PETIT : M'étais fait la remarque... Serait justement l'occasion d'en discuter car ce Mr a tout de même des idées très séduisantes. Commentaire de Yvan Perez : @ Gillou38 : Non, B.Friot ne base pas "sa solution" sur la croissance. Ce que tendent à démontrer les travaux de Réseau Salariat, c'est que la croissance (et le PIB en général, qui soit en croissance ou pas) n'est pas uniquement le fruit de l'emploi. Ce que démontre Réseau Salariat, c'est que la cotisation est une nouvelle convention de la définition de la valeur économique, une nouvelle manière de concevoir le salaire (dans sa forme socialisée donc) et l'investissement (géré lui aussi à travers des caisses publiques, comme pour la santé par exemple) de façon plus démocratique, émancipatrice du capitalisme.Donc les revendications qu'exposent Bernard Friot n'ont nullement besoin de la croissance pour exister, et sont même là pour exprimer le fait que la croissance que l'on recherche à travers le (mythique) "plein emploi" est une croissance mortifère et irresponsable.Je m'associe bien évidemment à l'idée d'inviter B.Friot sur ce plateau, s'il a lieu un jour. Mais je pense que faire intervenir Christine Jakse (auteure de "L'enjeu de la cotisation sociale" aux Editions du croquant) peut être intéressant également. Ou bien Christophe Ramaux aussi, qui maîtrise très bien ce sujet (les retraites et le système par répartition).Très bon sujet au passage, Ô combien d'actualité au moment où j'écris ce message (alors que la nouvelle réforme pointe son nez, doucement mais surement) !EDIT : quelques liens utiles : http://www.youtube.com/watch?v=jZcVs3NGybs http://www.reseau-salariat.info/4fde2824367fc0c9e60a44000a14ab6b#0 http://ces.univ-paris1.fr/membre/ramaux/