Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
S’ils ont appris au fil du temps à composer avec les médias traditionnels (presse, télé, radio), les hommes politiques voient leur réputation sérieusement mise à mal par les nouveaux medias (blogs, réseaux sociaux etc). Nombreux sont les candidats aux plus hautes fonctions de l’Etat qui traînent derrière eux une affaire susceptible de ressortir à n’importe quel moment via les moteurs de recherche, ou un enregistrement d’un moment plus ou moins délicat de sa vie politique. De scène de théâtre, la démocratie représentative s’est transformée en arène de cirque, où les coulisses sont visibles et les spectateurs omniscients.
Et hop, voici mon feedback :
Ci-dessous, j'expose mes motivations auprès des organisateurs :


Je signale mon opinion : je trouve ce sujet...




Infos diverses
Lieu : Dans les studios de Webcastory
L'article
Réagir ?
Intervenants (5)
AUDIENCE
Web-TV,
mode d’emploi
 
 
Et si je sponsorisais ce sujet ?
Sujet proposé par Alban MARTIN
Organisation par Alban MARTIN
Format : Talkshow
Traitement : Débat d'idées
 
Intervenants :
S’ils ont appris au fil du temps à composer avec les médias traditionnels (presse, télé, radio), les hommes politiques voient leur réputation sérieusement mise à mal par les nouveaux medias (blogs, réseaux sociaux etc).

Nombreux sont les candidats aux plus hautes fonctions de l’Etat qui traînent derrière eux une affaire susceptible de ressortir à n’importe quel moment via les moteurs de recherche, ou un enregistrement d’un moment plus ou moins délicat de sa vie politique.

De scène de théâtre, la démocratie représentative s’est transformée en arène de cirque, où les coulisses sont visibles et les spectateurs omniscients.

Mots-clés :  webcast
Expertises concernées : 

 

Ce désenchantement de la démocratie est palpable au travers des taux de participation toujours plus bas. Et les représentants élus ne disposent plus du temps long nécessaire à une politique durable, face à une opinion publique qui a appris à influencer de manière beaucoup plus efficace que par le passé. Le peuple est introuvable lors du suffrage universel, alors que l’individu et l’intérêt particulier sont trop trouvables dans son intermittence. Il faut donc réconcilier la Démocratie (le pouvoir de la majorité) avec l’Egocratie (le pouvoir de chaque individu) pour améliorer l’efficacité de l’ensemble.

 

Ce problème nouveau appelle des solutions nouvelles : Citoyens et représentants ont besoin de Nouvelles Technologies Politiques pour exercer leurs pouvoirs. Un nouvel espace civique est à conquérir, aussi stimulant que lorsque la démocratie a connu ses premières heures. La réponse est dans ce livre, à la portée de tous.

 Les invités proposés sont :

- Robin Berjon : voir ses travaux sur http://www.fondapol.org/les-travaux/toutes-les-publications/publication/titre/internet-politique-et-coproduction-citoyenne.html 

- Laurence Allard: voir ses recherches sur "le contest" comme outil démocratique, avec O. Blondeau http://www.netpolitique.net/?q=node/894

-et Alban Martin : http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/nouvelles-technologies-une-opportunite-reenchanter-democratie-44046 

Sujet par :
Loading...
Partager le lien :
Sujets potentiellement connexes :
  • Commentaire de Dominique Rabeuf : Cirque et casserolesCertains découvrent que les écarts ne vont pas être oubliés de si tôt.D'autres imaginent peut être une sorte de prime à la casserole.Se profilent ceux qui veulent filtrer, censurer, tout au moins exiger le droit à l'oubli.Le désenchantementLes bons sorts de la fée démocratie perdent leurs effets.Les libertés individuelles sont de plus en plus menacées par ceux qui exercent le pouvoir au nom du bien et de l'ordre public dont les bénéfices individuels sont de moins en moins perceptibles.Le communautarisme revient en force: échec total politique ( cf hors France, les déclarations de constat d'échec faites par Merkel ).Des mouvances que l'on aurait considérées comme marginales prennent de l'importance.La malédictionUne bonne partie des états occidentaux ne nous apporteront bientôt plus que des dettes !L'accumulation des dettes est une des premières causes de mortalité des systèmes politiques.Chez nous « FrankReich» comme disent toujours les allemands » s'est établie une très ancienne tradition bien avant les temps modernes, probablement un héritage culturel issu de la république et de l'empire romain à la fois, de la dette permanente.Technologie politique amusante expressionEt s'ils apprenaient à gérer et surtout se gérer eux-mêmes ?Certains croyaient que la politique consistait à gérer la cité.Une étape nécessaire De l'utilité du WebTransparence et communication réelle.Ce que l'on appelle Open Gov Data(révolution difficile en France, avec le culte de l'opacité tant gouvernementale qu’administrative)Fantasmes historiques et imposturesNous revenons au sujet initial: de l'art tintinabulatoire.Quelqu'un a cru bon de se référer à Pierre Laval pour illustrer {on ne sait quoi - cela est très confus}Ledit personnage aurait été un visionnaire courageux.Et paires de claques pour tous les bords, mais pas vraiment pertinentes.MaisCet individu (Pierre Laval) est l'illustration d'un génie politique qui débute dans le pacifisme lors de la première guerre mondiale, joue ensuite au socialiste dissident, s'amuse à tout et n'importe quoi (1930-1935), mais avec une réussite financière personnelle exemplaire.Il avait été évincé assez vite par Pétain, mais revient en force en 1942 pistonné par Mussolini.En bref un avocat d'affaire comme une bonne partie des affiliés de notre superbe république, renouveau féodal affairiste dont les défauts majeurs sont la cupidité, la bêtise et l'amnésie.Combien a t'il touché de commissions pour le transfert des fonds en or de la Belgique en Allemagne. ( Mystère et boule de gomme )La nouvelle génération politique dépasse toutes les bornes.Avons nous vraiment changé d'époque ?           Commentaire de Céline Mory : trouve ce sujet : Excellent !sans médias, l'opinion publique n'est pas visible ; et aujourd'hui, les vieilles ficelles s'effilochent ! Commentaire de laurence allard : Écrire quelque ch- http://www.netpolitique.net/?q=node/894 (Laurence ALLARD) et Olivier BLONDEAU merci de rectifier... Commentaire de Jack Maillard : Il existe la technologie nouvelle (inventée il y a plus de 20 ans) d’Inoppression Active qui est une mécanique fiscale et sociale pour sortir de la crise.On s’aperçoit que la crise est due à l’organisation non Economique de l’Etat dont les seuls responsables sont les prosélytes des assiettes fiscales et sociales obsolètes depuis les années 80Une bonne organisation de la circulation de l’argent peut être mise en place par les députés. Encore faudrait-il qu’ils le veuillent ou qu’on se présente à leur place pour le faire.Tout un sujet !  Commentaire de : Puisque seront présent un élu UMP et certainement un élu PS, y aura-t-il aussi quelqu'un du FN, d'EELV, PC, Nouveau Centre... ?Ou bien se limite-t-on encore au bipartisme? Pas si judicieux pour parler de NOUVELLES technologies POLITIQUES. Se pose le problème de tomber dans un débat partisan idiot. Commentaire de Frédéric BASCUNANA : Désolé, je suis obligé de repousser la production de ce sujet, il a été proposé fort gentiment mais il est mal préparé et n'a pas de sponsor. Commentaire de Jack Maillard : Ne serait-ce pas le scandale dénoncé par Amidlisa (plus de 5000 occurrences sur Google) qui va initier un règlement de compte mondial.Le choix de ceux qui prétendent avoir inventé Dieu et l'argent laisse à penser que pour eux c'est la même chose.La tare des dirigeants qui objétisent les humains, c'est leur incapacité VOLONTAIRE de penser et d'AGIR avec le coeur. Commentaire de Jack Maillard : S’ils ont appris au fil du temps à composer avec les médias traditionnels (presse, télé, radio), les hommes politiques voient leur réputation sérieusement mise à mal par les nouveaux medias (blogs, réseaux sociaux etc). Nombreux sont les candidats aux plus hautes fonctions de l’Etat qui traînent derrière eux une affaire susceptible de ressortir à n’importe quel moment via les moteurs de recherche, ou un enregistrement d’un moment plus ou moins délicat de sa vie politique. De scène de théâtre, la démocratie représentative s’est transformée en arène de cirque, où les coulisses sont visibles et les spectateurs omniscientsCe désenchantement de la démocratie est palpable au travers des taux de participation toujours plus bas. Et les représentants élus ne disposent plus du temps long nécessaire à une politique durable, face à une opinion publique qui a appris à influencer de manière beaucoup plus efficace que par le passé. Le peuple est introuvable lors du suffrage universel, alors que l’individu et l’intérêt particulier sont trop trouvables dans son intermittence. Il faut donc réconcilier la Démocratie (le pouvoir de la majorité) avec l’Egocratie (le pouvoir de chaque individu) pour améliorer l’efficacité de l’ensemble. Ce problème nouveau appelle des solutions nouvelles : Citoyens et représentants ont besoin de Nouvelles Technologies Politiques pour exercer leurs pouvoirs. Un nouvel espace civique est à conquérir, aussi stimulant que lorsque la démocratie a connu ses premières heures. La réponse est dans ce livre, à la portée de tous. Les invités proposés sont :- Robin Berjon : voir ses travaux sur http://www.fondapol.org/les-travaux/toutes-les-publications/publication/titre/internet-politique-et-coproduction-citoyenne.html - Laurence Allard: voir ses recherches sur "le contest" comme outil démocratique, avec O. Blondeau http://www.netpolitique.net/?q=node/894-et Alban Martin : http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/nouvelles-technologies-une-opportunite-reenchanter-democratie-44046 Si les hommes politiques voient leur réputation sérieusement mise à mal par les nouveaux medias (blogs, réseaux sociaux etc) c’est parcequ’is se permettent l’inadmissible, la couverture de viols et de meurtres d’ednfants préalablement raptés comme le démontre l’affaire http://www.amidlisa.org Pour comprendre « raisonnablement » l’origine des ignominies et l’organisation du et des crimes, il faut prendre connaissance des faits initiaux, et ne prendre en compte que les preuves, dont beaucoup sont présentes sur le site Internet précité http://www.amidlisa.org. Même s’il existe de nombreuses autres preuves que celles présentées, ce dossier à lui seul suffit pour voir et comprendre comment sont organisés les Pouvoirs de 2014, notre « fin du Monde de 2014 selon le célèbre rabbin juif Yitzhak Kaduri. S’il existe une leçon que l’on peut tirer de ce jugement qui démontre l’organisation diabolique des politiciens et magistrats qui protègent les violeurs et les meurtriers de nos enfants raptés, c’est qu’il ne faut plus leur laisser le pouvoir de continuer leurs crimes.Se pose alors la question PRIMORDIALE que vous posez :Que faire et Comment faire ?Si l’on doit considérer que la réalité des forfaitures et des crimes est l’INTER-dépendance entre les députés et les magistrats qui ont le pouvoir régalien de ne pas appliquer la Loi, l’apparente solution, lisible sur le site http://www.critiqueduliberalisme.com, prosélyte de la non-violence, consisterait à utiliser la démocratie inventée au Jeu de Paumes de Versailles en 1789, actuellement détournée et trahie par les réseaux du Pouvoir et de la rétablir.La discussion sur les moyens concrets pour nous débarrasser des forfaitures et des crimes, me semble en effet PRIMORDIALE, d’autant qu’en nos moments de crise, en réalité organisée comme c’est facilement démontrable, c’est de faire entrer nos concitoyens en démocratie éclairée et de leur montrer, pour que LIBREMENT ils s’en accaparent, les solutions pour en finir avec le NON-SENS généralisé.La nécessité pour faire renaître le sens de la vie, c’est de vérifier si les fausses informations sont bien des hoax. Sans preuve, un argument est faux. Le leurre employé par les dominants est d’insérer des hoax au milieu de preuves irréfragables pour dire que les preuves, pourtant irréfragables, peuvent être des hoax !Ainis, l’avion qui s’est abattu sur le pentagone, il ne sert à rien d’en discuter ! vérifiez le dossier, voyez les photos des façades et vues d’en haut et la vérité éclatera à vos yeux! Idem pour les accords entre les Etat unis et l’Irak avec la trahison des accords avec leur Président. Idem avec la Libye hier et avec la Syrie aujourd’hui. Idem avec le PIRE du PIRE, les réalités de l’organisation politico-judiciaire des crimes, l’affaire http://www.amidlisa.orgPour finir, il faut pour cela être, comme moi-même, courageux !Je suis prêt à venir témoigner pour l’anecdote tragique, et surtout pour changer la société avec des MOYENS CONCRETS que j’enseignais à l’Université de Poitiers il y a plus de 30 ans !Les gouvernants de l’Eglise des pouvoirs ont comme stratégie la guerre préventive et, en organisant la désinformation, ils peuvent assez facilement éliminer les gêneurs. Les fidèles de l’Eglise des pouvoirs, qu’ils soient politiciens ou banquiers ou magistrats, médecins psychiatres ou simple maçon initiateur des loisirs malsains, que les médias « aux ordres » M6 et le Parisien ont fait passer pour victime dans l’affaire AMIDLISA, ont TOUS un même combat et un même objectif : le pouvoir à n’importe quel prix, pour eux comme solidairement pour leurs amis de leur Église : la mort des gênants qui qu’ils soient, politiciens anciens collègues comme Boulin, de Grossouvre, Bérégovoy et cent autres. Jamais il ne sera possible d’arrêter ces éliminations tant que les fidèles de l’Eglise des Pouvoirs conserveront leur pouvoir monolytique diabolique, Tant qu’ils se verront confier leurs pouvoirs par le peuple des électeurs qu’ils ont manipulés pour se faire élire.Comprenons bien que le talon d’Achille de la Démocratie, c’est la bétise des citoyens « honnêtes » qui croient que l’incroyable est impossible ! A la question que posait un magistrat à Sophie Giuli (LISA) lors du jugement du 9 janvier 2014, à savoir : quelle différence faite vous entre le vrai et le vraisemblable, nous disons avec Sophie Giuli, que la différence est accessoire, l’important c’est la preuve ! Les électeurs qui croient que leurs députés (QUI SONT SEULS A AVOIR LE POUVOIR DE MODIFIER LEGALEMENT LA LOI), sont là pour les servir alors que les preuves démontrent qu’ils ne sont aux pouvoirs que pour se servir, mérite que les électeurs en prennent conscience . La toile d’araignée tissée autour d’eux passe par les médias qui servent la désinformation. Même d’après Médiapart, AMIDLISA n’existe pas ! Médiapart pour ne prendre que ce média qui a pris parti compte en ses rand Elisabeth Guigou, ancienne garde des sceaux qui a caché et menti à propos des CD-roms explicites des viols de Zandvoort Le Monde est ainsi organisé, les crimes les plus inimaginables et les plus odieux servent aux fidèles de l’Eglise des pouvoirs mondiaux à se maintenir ou à prendre place sur les banc des pourris où l’on échappe à toute sanction et même aux foudres du droit commun quand sont commises des atrocités comme avec l’affaire http://www.amidlisa.org tant qu’on reste fidèle au groupe des violeurs tueurs assassins.Alors comment faire pour les pacifiques que nous sommes ? La seule façon logique est de demander aux candidats aux élections, ce qu’ils pensent de l’affaire AMIDLISA et ce qu’ils font pour arrêter les ignominies !Les élection pour les mairies du mois prochain, sont un excellent exercice pour interroger les candidats aux élections législatives puisque ce sont eux QUI, en DERNIER RESSORT, FONT LES LOIS.Qu’exiger d’eux ? la réponse est que soit établies les conditions de la démocratie, notamment celle pour le peuple des non-violents, d’envoyer aux assises tout magistrat ou complice n’ayant visiblement pas respecté la loi, en ce qui concerne les enfants, en étant particulièrement attentifs aux viols et meurtres qui servent précisément aux plus « tordus » à organiser leur pouvoir régalien pour faire de nous et COMME BON LEUR SEMBLE, leurs esclaves http://amidlisa.org esdt la bonne façon pour exiger de nos candidats aux élections des GESTES CONCRETS car SEULS les gestes comptent. Les pacifistes altruistes que nous sommes peuvent voir comment s’y prennent les pouvoirs corrompus : Ayant remarqué que la « légalité » peut utiliser les forces militaires selon leur volonté prétendue être la volonté du peuple (c’est çà la démocratie) leurs paroles n’ont pour eux pas d’importance puisqu’ils ont le pouvoir de faire appliquer le contraire de ce que dit la Loi ! Sachons comme les corrompus, avoir la force militaire au service de la Justice, de la Liberté et de la Dignité de chacun, et non plus au service des privilèges pour quelques uns.Une autre adresse pour nous regrouper tous : hermes1 at coolgoose.com