Email     Password  
Connection | Subscription
Promulguée, installée dans ses locaux, la Hadopi fait ses premiers pas et réalise que les forces en présence ne sont pas vraiment ce qu'elle croyait il y a encore peu de temps. C'est l'occasion de réunir autour d'une table différents acteurs parmi les 'anti' afin de tenter d'y voir un peu plus clair.
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Webcast
notes
Speakers (4)
AUDIENCE
 
 
If I sponsored this subject?
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Paul Da Silva, Parti Pirate
Président et porte parole du Parti Pirate Français
Christian Jegourel, EdgeMinded : cabinet de conseils en stratég...
Consultant en stratégie médias télécom internet, CEO d'Ed...
Renaud Veeckman, Président de Apiadopi Groupe SAS
Dépositaire de la marque Hadopi. Créateur de Apiadopi Gro...
Fabrice Epelboin, Webcastory.com, Reflets.info, atln.info, Ow...
about.me/epelboin
Promulguée, installée dans ses locaux, la Hadopi fait ses premiers pas et réalise que les forces en présence ne sont pas vraiment ce qu'elle croyait il y a encore peu de temps.

C'est l'occasion de réunir autour d'une table différents acteurs parmi les 'anti' afin de tenter d'y voir un peu plus clair.

Connected subjects:
  • Comment from Christian Jegourel: Heureusement que le ridicule ne tue pas ... Vouloir contrôler internet c'est essayer de retenir l'eau avec ses mains, il y en a qui essaient régulièrement mais on fini par se lasser Comment from : Tout se met en place (malheureusement), la machine est déjà en route. La question qui subsiste, peut-on l'arrêter, et comment ?Revenir en arrière est d'ores et déjà impossible ... Comment from Dominique Rabeuf: Hippo-Da la haridelle est loin de prendre le mors aux dents.Malgré l'acharnement des entraîneurs et les piqûres des soigneurs la bourrique ne trotte toujours pas.Les sorciers du culte d'Hippo-Da vont nous concocter des philtres pour sécuriser les connexions Internet et les pieds-nickelés commencent déjà à vendre des amulettes logicielles comme celles à l'effigie de sainte Vépéenne.Sarkozy est allé en pèlerinage à Rome pour fonder une Sainte Alliance contre l'hérésie culturelle qui se répand sur le toile. Bientôt une croisade deux-points-zéro avec autodafés et devoir d'amnésie ?Derrière tout cela se profile l'ombre des lobbies de l'édition et la congrégation de l'exception culturelle française bien ancrée dans le paysage politique français.     Comment from Christian Jegourel: Il faut trouver une astuce pour leur permettre de sauver la face et de sortir par le haut dans cette pantalonnade où le président s'est fait conseiller par Alain Minc qui visiblement ne comprend pas grand chose à Internet. Peut être un problème de génération pour certaines élites françaises ? Comment from Renaud Veeckman: Un bilan d'étape ? Disons, tout au juste, un pré-lancement. Un sujet tellement riche en rebondissements et revirements que nous ne pouvons (les créateurs de SOS-hadopi.fr) que souscrire. A très bientôt. Comment from : Au delà du débat qui s'annonce, et des points de vue somme toutes extrêmement constructifs annoncés, je m'interroge surtout sur la portée du dit débat. En effet, au regard des retombées du premier débat TTT sur la neutralité du net, je m'interroge surtout sur l'intérêt que nous portent les protagonistes oeuvrants en coulisse (politiques, lobbies) et sur la considération qu'ils donneront à nos points de vue.Néanmoins ne pas en discuter du tout serait pire, et je salue l'initiative de Fabrice d'avoir lancé ce sujet. Comment from Fabrice Epelboin: Heu... pour d'autres, ca fait des années que c'est commencé, hein ;-) Dans une perspective 2012, on est bien à une étape :-)) Comment from Fabrice Epelboin: J'ai essayé, c'est raté, et c'est trop tard j'en ai peur... Comment from Fabrice Epelboin: Ils regarderont, c'est certain, après, le reste... On s'en fout, non ? On peut parler de tout ca sans se préocupper outre mesure de la façon dont le camp d'en face va réagir, pour une fois... Comment from : Ah bon ?!!! :DDonc pour le coup , on peut y aller, on peut se lâcher, sans langue de bois, ni oeillères diplomatiques ?(oui je sais, il faut rester courtois en toute circonstance :) ) Comment from Dominique Rabeuf: Ce n'est pas un débat qui est annoncé mais un bilan, disons un débat sur le bilan, mais pas sur le fond.Le camp d'en face, pour reprendre l'expression de Fabrice, est plutôt passé en position retranchée et commence à se faire pilonner par son propre clan. Comment from Dominique Rabeuf: Minc le stratège visionnaire a frappé très tôt avec Nora : leur trop fameux «rapport sur l'informatisation - 1978» ainsi que l'invention de la télématique. Il ne sortira jamais du Minitel  Comment from Sebastien Trulla: BonjourPour le bilan?Mise en place difficile certe, mais qui pour le commun des mortels est bel et bien une mise en place. Sisi, ma maman, des amis, qui ne sont liés de prés ou de loin aux NTIC, pour eux: hadopi existe et fonctionne.Pour le coté vpn et autre, le filtrage s'orienterait littéralement vers un joli logiciel (pas) espion, mais vérifiant la légalité de l'ensemble de vos flux dés l'ordinateur. Je ne fais ni provoque, ni de la parano, mais qu'ils perdent le soutien officiel des artistes, en gagnant du DPI, je penses que les politiques considèrent ne pas perdre au change.Si l'Hadopi avait pour but d'ouvrir les portes, rapports du bilan trés positifs pour le politique, sans compter les propositions de "réglementations" sur les webtv, blogs et autres.Et pour le coté "controle du net" techniquement impossible, bha ils vont justes proposer des protocoles propriétaire à la place des rfc, et des industriel volontaires y'en aura. Vision court-termiste, certes, mais qui va dans leur sens, donc ils la prendront. Comment from Dominique Rabeuf: Tiens encore un nouveau décret Obligation d'envoyer les mails de mémé[Incapables de mettre en service un serveur e-mail ?!]Une bande désordonnée incapable de rédiger un cadre législatif cohérent.Quand va t'on virer les pondeurs de décrets non applicables ?Existe t'il une entreprise qui supporterait autant d'incompétence avérée et répétée ?    Comment from Jack Maillard: à Christian Jegourel. Je ne sais pas si Alain Minc comprend grand chose à Internet, mais ce que je sais c’est que, contrairement à sa réputation, il ne comprend rien à l’Economie. C’est un âne qui confond Economie et finances, à moins qu’il ne soit un « Machiavel » comme certains de Bercy !Je peux affirmer qu’on peut FACILEMENT rémunérer les inventeurs et les auteurs en adoptant le principe de repérage d’un style Sacem amélioré, et de financer les génies adorés en faisant tourner autant d’argent que de besoin, selon la méthode d’Inoppression Active.Plus besoin de perdre du temps à rechercher les amateurs qui deviennent libres, sans risque d’inquisition.à Laurent LE BESNERAISNotre débat peut avoir une portée positive si nous arrivons à instruire les citoyens sur l’Economie qui peut faire tourner autant d’argent que de besoin. Il nous faut choisir aux prochaines législatives des députés s’engageant à adopter des assiettes fiscales et sociales dotantes. Les protagonistes oeuvrant en coulisse n’y connaissent visiblement rien en Economie et il est un peu tard pour les convaincre. La solution réaliste est que tous les citoyens se prennent en charge EUX-MEMES sans attendre un miracle qui ne peut pas se produire avec les modes de gestion actuels de l’Etat et l’obligation des députés (qui ont in fine TOUS pouvoirs) d’obéir à leurs partis.à Sebastien Trulla Bien sûr, Hadopi fonctionne, même si c’est en prenant des bouc-émissaires et sans résultat financier ! Que nos politiciens engagent des frais de logiciels et des frais de bakchichs pour les faire mettre en place augmentera les problèmes de trésorerie de l’Etat, et les inquisitions ciblées risquent de dégoûter davantage nos concitoyens des choix des députés actuels. Si les politiciens députés pensent ne pas perdre au change, cela signifie leur méconnaissance - du comportement humain qui n’aime pas l’oppression et le contrôle- de la loi des nombres disant qu’en démocratie 100 voix de mécontents valent mieux qu’une voix de satisfait. Cà ne peut que leur retomber sur la tête. Il faut quand même être réalistes, la vision court-termiste ne prendra fin qu’avec la sûreté d’une alternative fiscale et sociale permettant le financement de nos génies téléchargés. Alors, et SEULEMENT ALORS, tout le monde sera content. Comment from : Pour le problème de génération, ca ne concerne qu'une partie de ces élites. Il y a des gens très compétents dans les mêmes générations..... Comment from : je suppose que la thématique du dévelopement de l'offre légale, et notamment la fameuse Carte "Apple "Jeunes ;) sera évoquée au cours de ce plateau.C'est interressant de voir comment le modèle répressif a été orchestré , au détriment de la structure même de l'offre , qui ne ressemble ni plus ni moins qu'à une opération commerciale de supermarché. De plus après avoir diabolisé l'internaute lambda durant les débats Hadopi, voila que l'on renvoie aux jeunes un reflet publicitaire, méprisant à outrance, à en juger par les futurs spots publicitaires gouvernementaux.Conclusion : La communication n'est décidemment pas le fort de la Majorité actuelle. Et nous avons pu en être les témoins lors de la mise en place de la Hadopi. Comment from : D'un côté, le modèle répressif souffrirait beaucoup d'un engorgement massif, de l'autre, je serais curieux de voir un cas précis trité devant un tribunal, avec démonstration du piratage d'un connexion WIFI. Sans parler des possibilités offertes par les spots Wifi dans les cafés ou les lieux publics. Comment from Dominique Rabeuf: @LaurentCarte Apple Jeune - hé oui :-)@BernardCas précis en audience d'un tribunal.Il va falloir un certain temps, mais il y aura du monde. Comment from Dominique Rabeuf: Il n'y a pas d'abonné au numéro que vous demandezUne nouvelle découverte de mémé Hadopi, il y a des délinquants du téléchargement qui ne sont même pas abonnés chez un FAI.Ils seraient d'ores et déjà 10 % à passer à travers les mailles du filet ( et le pourcentage ne risque pas de baisser )Ben oui, un serveur n'est pas abonné, le secret avait bien été gardé :-).Nul doute qu'un nouveau décret va rapidement être pondu pour combler cette faille.Mais à qui donc envoyer le @mail ?Notons qu'il y largement plus de 200 services d'hébergement en France.Bonne nouvelle: mémé va embaucher, mauvaise nouvelle: il va falloir dépenser plus.ExempleUn serveur virtuel se loue au mois et même à l'heure ( Le Cloud n'est pas fait pour les chiens )Bémol: certains hébergeurs bloquent le P2P dans les nuages, reste alors le serveur mutualisé.    Comment from Guillaume Soulet: Pour des serveurs virtuels, le moins cher est sans nul doute chez Free-h.org :-) Comment from Dominique Rabeuf: Rien à voir avec Hadopi Quoique !Le gouvernement sous astreinte de mettre en vigueur le @mail recommandéVa falloir bosser fort et vite dans le PNF { Paysage Français Numérique }La période touristique est terminée    Comment from : Bigre, nos politiques vont être obligés de travailler sérieusement sur les implications techniques du droit en milieu dématérialisé.... J'attends avec impatience de voir comment le législateur va interpréter et mettre en musique les différences entre "je connais" (un secret), "j'ai" (un token) et "je suis" (biométrie). Quel va être l'équivalent informatique du graphologue pour l'analyse de la signature....