Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
Franck Lepage et avec lui la Scoop Le pavé pensent les outils de domination modernes, à une époque où ils tendent à devenir invisibles mais toujours aussi efficace.  Vous pouvez notamment allez voir leur site :  http://www.scoplepave.org/  et plus particulièrement les conférences #1 "L'éducation populaire, monsieur, ils n'en ont pas voulu" et  #2 "Et si on empêchait les riches de s'insctruire plus vite que les pauvres"  Les médias traditionnels donnant relativement (très) peu d'échos à ce genre de propos rafraîchissant pour la réflexion, le politoscope paraît tout désigné.  Internet ne serait-il pas finalement le "média" qui permettrait à grande échelle l'existence de cette éducation populaire, éducation des masses par les masses, dont certains ont rêvé durant les dernières décennies ?  Une rencontre entre des acteurs de l'internet et la scoop le pavée nous permettra d'y voir plus clair. 
L'article
Réagir ?
Intervenants (1)
AUDIENCE
Web-TV,
mode d’emploi
 
 
Et si je sponsorisais ce sujet ?
Sujet proposé par Jérémy Wauquier
Organisation par Jérémy Wauquier
Format : Talkshow
Traitement : Débat d'idées
Secteur d'activité : Politiques publiques
 
Intervenants :

Franck Lepage et avec lui la Scoop Le pavé pensent les outils de domination modernes, à une époque où ils tendent à devenir invisibles mais toujours aussi efficace. 

Vous pouvez notamment allez voir leur site : http://www.scoplepave.org/ et plus particulièrement les conférences #1 "L'éducation populaire, monsieur, ils n'en ont pas voulu" et  #2 "Et si on empêchait les riches de s'insctruire plus vite que les pauvres" 

Les médias traditionnels donnant relativement (très) peu d'échos à ce genre de propos rafraîchissant pour la réflexion, le politoscope paraît tout désigné. 

Internet ne serait-il pas finalement le "média" qui permettrait à grande échelle l'existence de cette éducation populaire, éducation des masses par les masses, dont certains ont rêvé durant les dernières décennies ? 

Une rencontre entre des acteurs de l'internet et la scoop le pavée nous permettra d'y voir plus clair. 

Expertises concernées :  éducation, culture
Sujet par :
Loading...
Partager le lien :
Sujets potentiellement connexes :
  • Et hop, voici mon feedback :
    Ci-dessous, j'expose mes motivations auprès des organisateurs :


    Je signale mon opinion : je trouve ce sujet...




    Infos diverses
    Lieu : Dans les studios de Webcastory
    Commentaire de Frédéric HIRN : trouve ce sujet : IntéressantJe suis Franck Lepage depuis longtemps maintenant et son avis sur l'éducation populaire m'intéresse. Commentaire de Grégoire FAUROBERT : trouve ce sujet : Excellent !sujets très intérressant on va avoir besoin de plusieurs heures Commentaire de Karine Durand-Garçon : Intéressant ce Monsieur effectivement, j'ai eu l'occasion d'écouter ces deux représentations. Je me souviens de ses poireaux et des mots clefs mélangés qui font un discours qui en jette à la fin. Je vais les revisionner pour me rappeler de son combat. Si on parle d'éducation populaire sur ce plateau peut-être pourrions nous également inviter Onfray qui pratique cela depuis que Le Pen est arrivé au second tour des élections présidentielles. Nous pourrions également penser à Nils de LeCube à Issy les Moulineaux qui fait de la médiation sur le numérique depuis 10 ans.Et hop j'ai posté un commentaire :) Commentaire de Karine Durand-Garçon : trouve ce sujet : Intéressantparce que j'aime Commentaire de Guillaume GAUTREAU : trouve ce sujet : Excellent !Franck a dédié sa première vie à la "Qulture" des pauvres avant de comprendre que ça ne sert à rien.Dans sa deuxième vie il se rend compte que la vrai culture c'est la culture qui est faite d'en bas, que la culture n'est pas le synonyme de l'art, que c'est beaucoup d'autres choses et notamment de l'analyse politique.Et en plus, il est très drole :) Commentaire de bantou boumara : trouve ce sujet : Excellent !consensus mainstream sur ces sujets. assez dur de trouver une critique subversive. inviter Franck Lepage!!! Commentaire de Saïd Bouchari : trouve ce sujet : Excellent !je suis artiste peintre; je travail sur l'image etc... Commentaire de Patrick Flécheux : trouve ce sujet : Excellent !Bonjour à tousL'émancipation populaire donc la VRAIE Démocratie, passe par les pédagogues éclairés. Elle le socle, le carburant et la somme de toute évolution humaine.L'éduc pop et la VRAIE Démocratie :Mieux connaître les positions de Franck Lepage sur l'utilisation du tirage au sort développé par Etienne Chouard comme outil politique. Qu'écrirait-il dans notre constitution pour que la VRAIE éduc pop soit préservée, diffusée, et pérenne ?Comment (techniquement et concrètement) introduirait-il l'éduc pop dans les programme de l'Education Nationale ? Le ferait-il ? Sous quelles formes ?Comment la réintroduirait-il dans les organismes se revendiquant "d'éducation populaire" ? Genre les CEMEA ...Que pense t-il du travail de Michel Onfray ou d'Etienne Chouard ? Est-ce pour lui de l'éduc pop ?Un débat sur leur vision et l'utilisation qui doit-être faite de l'éduc pop entre ces 3 intervenants serait fort intéressant d'ailleurs. De même qu'un débat Chourd - Lepage - Onfray sur :Qu'est-ce que l'éducation populaire selon eux ? Quel rôle doit-elle, peut-elle jouer dans une VRAIE Démocratie/Anarchie ?Comment peut s'organiser, s'articuler, se construire l'Education Populaire au sein d'une VRAIE Démocratie/Anarchie ? Comment l'éduc pop devrait-elle être abordée dans les grands médias de masse pour être émancipatrice ? Sous quelles formes pédagogiques ? Dans quels formats ? Avec quels contenus ?Pourrait-il travailler ensemble à la conception et à la construction d'outils pédagogiques de diffusion de masse ? Si oui ou non, pourquoi ? Quels sont leurs points d'accords et/ou de désaccords ? Voilà en gros ... :) Commentaire de Julien Duboisdendien : J'espère que tu t'es proposé pour participer à l'élaboration du sujet ;) Commentaire de Julien Duboisdendien : trouve ce sujet : Excellent !parce que Lepage donne des clés de compréhension claires et efficaces. La première chose qu'il met en avant peut blesser dans son égo : nous sommes des merdes politiques, non éduquées, incapable de se gérer, et donc à la merci des pires... Un éveilleur de conscience, qui donne comme des envies de liberté, et surtout d'égalité politique...d'une vraie démocratie quoi!!Mais travaille d'abord Franck, et éduques-nous! Commentaire de Frédéric Verhaege : media au singulier -> medium ;) Commentaire de Patrick Flécheux : Même pas :) Mais ces questions m'intéressent au plus haut point. Commentaire de SOPHIE STRAZZA : trouve ce sujet : Excellent !sujet qui me semble d utilite publique Commentaire de Mathieu Nercessian : trouve ce sujet : Excellent !Le décodage des mots que fait Franck Lepage est primordial si nous voulons penser les problèmes et les solutions. Quand on voit qu'un infirmier psychiatrique s'appelle maintenant "acteur du changement évolutif de la personne en difficulté sociale" ya de quoi devenir fou. C'est quoi un changement évolutif? Ce qu'il dit sur le mot "projet" est aussi incroyable. Ma copine est dans une école d'éducateur spécialisé, elle s'est cognée la tête contre les murs lorsqu'on lui a demander de faire un projet pour son stage. Elle a carrément une matière qui s'appelle "analyse de projet"... ça craint! Elle a eu qu'une heure de cours et elle sent bien que les notes du projet vont être distribuées totalement au pif, sans critères clairement définis et sans aucune logique Commentaire de Mathieu Nercessian : se porte volontaire pour participerJe connais par coeur les conférences gesticulées de Franck Lepage! j'adore! son travail est primordiale. Je dirait même qu'il s'inscrit à moyen long terme dans un processus de développement qui s'appuie sur la participation des acteurs tout en prenant compte du projet des habitants dans l'élaboration d'un diagnostique partagé Commentaire de Sylvain Viart : Alors, très bonne cette correction. Je pense, qu'ici "média" désigne les chaines d'info et de diffusion."dans les grands médias de masse" : dans ce contexte, j'ai l'impression que "média" devient un mot qui désigne : TV, radio, où l'information est diffusée pour le public. C'est même limite péjoratif, quand on a cherché l'info, et qu'on ne la retrouve pas dans les "médias". Si on parle de moyens, de diffuser de l'information, sans cette connotation "grand publique" : facile, TV, etc. Alors oui, un média, des médium. Sans accent peut être même ?Merci. Commentaire de Corinne Dangas : Tiens, ne tiendrait-on pas justement là, si l'on veut bien rapprocher cette remarque corrective, par exemple, de cet extrait du site langue-fr.net, un bon angle de réflexion autour du sujet proposé : "Culture, éducation et langue : des outils de domination ?"(Trésor de la langue française informatisé - Dictionnaire de l’Académie française. Cf. rectifications orthographiques approuvées à l’unanimité le 3 mai 1990 par l’Académie française, et publiées au J.O. de la République française le 6 décembre 1990.)Parmi ceux qui, confondant amour et étouffement, asphyxieraient volontiers la langue française en la noyant dans le formol avec lequel ils se gargarisent généralement, il en est qui vont jusqu’à estimer qu’il faut dire et écrire : « un medium, des media » (sans accent : c’est du latin garanti sur facture de marbre d’époque taillé au burin).Malheureusement pour eux (et heureusement pour le fonctionnement normal de la langue), on a francisé (...). On parle donc des médias (francisé) et d’un média au singulier (francisé lui aussi).Vous pouvez donc écrire les médias en toute sérénité. Commentaire de Frédéric Verhaege : Tout en s'appuyant sur un partenariat à l'échelon du local permettant de tisser un contrat de solidarité. Commentaire de Vincent Masson : trouve ce sujet : Excellent !Ce sont des sujets qui traversent les époques, et méritent qu'on en discute régulièrement et avec attention. Commentaire de Vincent Masson : souhaite assister à ce tournageJ'aimerais bien participer à la création d'une émission sur le sujet avec F. Lepage et E. Chouard.Cela dépend de la durée, mais un 3ème intervenant approchant le thème sous un autre point de vue (scocio-psycho-anthropologue, historien...) serait intéressant. Mais là tout de suite j'ai pas d'idée. Commentaire de Sylvain Viart : Tu l'as édité ?«Comme 3ème intervenant, je verrais bien quelqu'un de spécialisé dans le logiciel libre et sa philosophie. »j'allais écrire : Richard Stallman, mais là ça tombe à l'eau... :-P Commentaire de Vincent Masson : oui , c'est ce que je me suis dit au début, mais finalement je pense que si on veut vraiment aborder la question d'internet, on risque de dévier du sujet principal, ou tout du moins de le centrer fort sur un seul aspect particulier.Stallman vit au USA non ? Si on doit faire venir des invités par avion ca risque de couter cher ^^ Commentaire de Mathieu Nercessian : Et Bernard Stiegler...? Moi je dis ça je dis rien... Il était intéressé la dernière fois seulement il n'était pas dispo. Et il habite Paris, ce qui est pratique. Sur la prise en compte du langage comme étant une technique de communication, je pense que ce philosophe peut nous apporter des clés et des angles d'analyse très intéressant. Il n'hésite pas à affirmer la responsabilité des Universités et des intellectuels qui depuis 30 ans ont renoncer à critiquer le capitalisme. Je cite: "Pour ce qui concerne en particulier la philosophie, elle a elle-même très généralement abandonné le terrain économique et la critique de l'économie politique après 1968."Il déplore: "la philosophie contemporaine qui a ainsi laissé sombrer dans l'oublies les propositions aussi bien de Herbert Marcuse que de Guy Debord, mais aussi de bien d'autres."Il prend appui sur "les conséquences qu'il aura fallu tirer de cette crise économique d'une façon générale" et tente "d'approfondir les leçons qui s'imposent également en ce qui concerne le responsabilité passée des universitaires en général quant aux aspects solidairement épistémiques, économiques, sociaux, psychiques, esthétiques et politique de la crise" (...) "je tente de poser à neuf la question de la responsabilité en général, et au regard des responsabilités passées, présentes et à venir de l'université."Il site le film "Inside Job".Il intervient aussi dans le film "le temps de cerveau disponible".Il parle très souvent des industries culturelles, des médias de masses, des cabinets de marketing, leurs effets et leurs rôle sur l'inconscient des gens, la captation du désir, de l'attention et la libération des pulsions dans une économie capitaliste consumériste. Un petit lien d'une vidéo de 3 minutes pour ce faire une idée:http://www.youtube.com/watch?v=9iUYUYcIwXM Commentaire de Mathieu Nercessian : Je pense que son travail est complémentaire à celui de Franck Lepage Commentaire de Vincent Masson : Ah ah oui je te sentais venir avec Stiegler ^^ Mais tu as raison de le proposer, il pourrait être intéressant sur le sujet.Pour ma part je viens juste de me rendre compte que le livre que je suis en train de lire est en plein dans le thème : "Les nouveaux chiens de garde" de Serge Halimi.Culture, éducation, langue et manipulation, sont 4 thèmes très proche de celui des médias. La culture est transmise (formé) par les médias, on utilise la langue que l'on entend dans les médias, on grandi, s'éduque avec les médias, et quand au rôle entre médias et manipulation... je vous laisse chercher ^^De plus le titre du livre fais référence à celui de Paul Nizan qui approchait la question sous l'angle de la philosophie. J'en déduis que S. Halimi doit aussi pouvoir nous parler de philosophie. Bref ce Mr m'a l'air de coller parfaitement au sujet, mais je ne le connais qu'au travers d'un livre et un reportage. pour l'instant c'est qu'une idée, je vais approfondir ca.Pour connaitre un peu mieux le bonhomme : http://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Halimi Commentaire de Mathieu Nercessian : J'avoue que Serge Halimi correspond assez bien au thème. J'ai vu le documentaire "les nouveaux chiens de garde" il m'a bien fait plaisir.D'ailleurs pour ceux qui ne l'ont pas vu il se trouve sur ce site:http://www.encyclovideo.net/documentaires-sur-l-economie.htmlJ'ai oublié de préciser que Bernard Stiegler a également écrit un livre intitulé: "la télécratie contre la démocratie". On ne peut pas être plus clair ^^On pourrait donc partir sur un débat à 4: Lepage, Chouard, Halimi, Stiegler...Par contre ce coup-ci on s'assure bien que tous les intervenants sont bien dispo et on communique par téléphone plutôt qu'à travers un sondage internet... On pourrait faire ça fin juin, début juillet, peut-être que leur calendrier sera moins chargé et le notre aussi.- Franck Lepage pourrait nous parler de la novlangue et de l'éducation populaire- Serge Halimi de ce qu'il connaît du milieu médiatique (censure, propagande, conflit d'intérêt...)- Bernard Stiegler du lien qu'il y a avec le consumérisme, de quand et comment est naît le marketing, de l'effet sur notre psychisme et nos comportements. Il parle souvent de "bêtise systémique" et de captation du désir et de perte d'attention. Puis il pourra évoquer avec Franck Lepage le rôle des Universités et des ministères.-Quant à Etienne Chouard, il peut nous parler du rôle de l'éducation et de ce qu'on enseigne aux enfants dans les manuels scolaires au sujet de la démocratie, de la révolution, du suffrage universel... De ce qu'on enseigne aux étudiants en économie sur la création monétaire qui n'est absolument pas critique. Puis du lien entre gouvernement représentatif, campagne électorale et médias...Et j'inclue là dedans toutes les questions que posent Patrick Flécheux plus haut Commentaire de nadia ben : se porte volontaire pour participerBien avant la crise politique que notre pays traverse, ainsi que certains pays européens et du monde arabo-musulman, je me pose des questions sur l'origine des inégalités et j'en viens toujours à la même réponse. Notre système politique est générateur d'injustice et d'inégalités. Pourquoi? Est il possible d'en changer? Et comment ? Depuis des décennies, les cycles passent et se ressemblent , enchaînant ainsi leur lot de crises financières, économiques et sociale, leur lot de guerres et on constate la montée en puissance d'une certaine propagande médiatique en faveur d'un certain courant de pensée. Notre liberté de pensée, d'agir est en net recule. Commentaire de Mathieu Nercessian : Sujet que l'on pourrait aborder dans ce débat: L'inégalité des Hommes devant le temps et devant les concepts."Pour voir clair dans les affaires politiques et sociales, il faut ne pas avoir à passer tout son temps à gagner de quoi survivre. Seuls les possédants gagnent à ce que le vol soit interdit, et ceux qui ne possèdent rien ne peuvent trouver leur compte dans un droit égal de propriété que si conjointement l’on établit une égalité non seulement de droit mais de fait. Le contrat social souhaitable des sociétés humaines risques de se heurter aux mêmes obstacles qui ont empêché le peuple de comprendre que le contrat offert par les riches était un contrat de dupe.Une partie du peuple découvre le caractère insupportable de sa vie et agit pour se libérer, tandis que les autres demeurent passifs, spectateurs incrédules des événements, voire adversaire actifs du processus qui s’amorce. Entre pauvres on peut s’entre-tuer. Les riches ont le recule nécessaire pour élaborer des stratégies et savent s’unir quand il faut. Un peuple trop dominé peut chercher à se tourner vers des gens encore plus autoritaires. "Jean-paul Jouary dans son livre "rousseau, citoyen du futur".Cela renforce la nécessité de l'éducation populaire Commentaire de David PETIT : trouve ce sujet : Excellent !Franck Lepage est très bon !! J'aime beaucoup scoop le pavé !! Commentaire de Henry Fournier : souhaite assister à ce tournageJe partage le souci de Jeremy , le type d'education populaire que fait Frank LEPAGE est indispensable, et la question de sa diffusion la plus large possible par internet ou autre, mérite un débat.Je ne suis pas sur qu'il soit facile à déplacer (MONTPELLIER?) , mais Jean-Claude MICHEA http://fr.search.yahoo.com/search?fr=chr-greentree_gc&ei=utf-8&ilc=12&type=971163&p=Jean-Claude+MICHEA me semblerait un bon intervenant, peut être aussi Michel BENASSAYAG, http://www.youtube.com/watch?v=Cp5d45Fr3_c Mais si Bernard STIEGLER est OK , il est aussi excellent, par contre ONFFRAY me semble un peu autocentré et surmédiatisé. Commentaire de Palla dium : Pourquoi ne pas ajouter Edwy Plenel, patron de Mediapart ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Edwy_PlenelCe dernier a beaucoup été sous le feu ces derniers temps. L'activité d'investigation de ce dernier compléterait Serge Halimi sur la couverture du milieu médiatique actuel. Avec deux personnes sur la couverture médiatique, on peut espérer en avoir au moins une sur le plateau non ?