Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
Contexte : Microsoft fait du zèle avec ses clients et les agace par une mauvaise gestion du contrôle des licences. ( voici le courrier reçu .) (sachant qu'ayant accès à tant de données personnelles ils ne sont pas capables de nous délester d'un contrôle aussi mal foutu).  NB : mille excuses car n'ayant pas le temps de monter le fichier enregistré, je le livre à l'état brut, vous imposant aussi mon énervement. Cela peut néanmoins aider le service Clients de Microsoft dans la formation de son service qualité.   Cette expérience me semble un bon point de départ pour faire réfléchir nos amis du marketing aux "worst practices" de la Relation Clients. J'ai en tout cas consulté l'un de nos membres, spécialiste reconnu de la Relation Clients, il me livre son analyse à chaud :  
Notes
AUDIENCE
 
Format : Article
Traitement : Billet d'humeur
 

Contexte : Microsoft fait du zèle avec ses clients et les agace par une mauvaise gestion du contrôle des licences. (voici le courrier reçu.)
(sachant qu'ayant accès à tant de données personnelles ils ne sont pas capables de nous délester d'un contrôle aussi mal foutu). 

NB : mille excuses car n'ayant pas le temps de monter le fichier enregistré, je le livre à l'état brut, vous imposant aussi mon énervement. Cela peut néanmoins aider le service Clients de Microsoft dans la formation de son service qualité.  

Cette expérience me semble un bon point de départ pour faire réfléchir nos amis du marketing aux "worst practices" de la Relation Clients.

J'ai en tout cas consulté l'un de nos membres, spécialiste reconnu de la Relation Clients, il me livre son analyse à chaud :  


Sujets potentiellement connexes :
  • Et hop, voici mon feedback :
    Je trouve cet article...




    Infos diverses
    Lieu : Dans les studios de Webcastory